Plus qu’une chanteuse, Laurie Jauffret est une douce Diva, soyez les bienvenus dans son monde.

La dernière tendance outre Atlantique peut paraître surprenante. Lors des cocktails, dîners ou cérémonies traditionnelles, orchestres et DJ sont supplantés par une chanteuse lyrique. Et oui, une diva dans mon salon c’est swag et vous aussi allez craquer ! En tout cas vous succomberez au charme et à la grâce de Laurie Jauffret.

Un tel talent couleur locale ne pouvait pas rester caché plus longtemps. Le parcours atypique de Laurie Jauffret prouve qu’à force de volonté et de travail, oui c’est encore possible de vivre de sa passion. Cette fraîche trentenaire était destinée à un quelconque job dans la banque. Excitant. Heureusement, sa petite voix intérieure lui a donné le courage de tout plaquer à 24 ans pour se lancer dans une carrière de soprano à l’heure où les copines s’installaient dans le train-train de leur CDI tout neuf.

Laurie Jauffret, soprano

Laurie est une esthète, une touche à tout: mode, danse classique, orientale, théâtre. En ce moment, c’est la salsa qui la fait vibrer au Sensas . Bref, un jour elle a goûté au karaoké et là – révélation!! Si, si la varièt’ via le karaoké peut conduire à l’opéra! Saut dans le vide, il fallait tout commencer: solfège, cours de chant. Difficile et audacieux quand on n’a pas passé son enfance au conservatoire. À 25 ans, Laurie travaille sans relâche, se remet à niveau, entre au conservatoire.

Depuis, l’élève d’Elisabeth Vidal (pour les initiés!) a obtenu son diplôme de 3ème cycle avec la mention très bien, et se concentre sur son Diplôme d’Études Musicales. Elle écume quelques festivals, est invitée à divers concerts. On pourra l’entendre en 2013 chanter Poulenc au conservatoire de Nice ou Donizetti avec l’association ARSIS. «Le bonheur c’est de transmettre sa passion et ses émotions sur scène d’abord mais aussi à travers toutes les activités qui nous font vivre et donner des cours de chant ou courir le cachet ça fait partie du jeu». Elle se voit bien marcher sur les pas de Nathalie Dessay. Mais pourquoi ne pas participer au festival azuréen C’est pas classique juste pour le clin d’œil au titre qui pourrait être celui de sa bio!

Derrière une douce personne se cache une femme de conviction. Que l’on soit néophyte, réfractaire ou amateur, on ne peut que fondre en l’écoutant. Si vous ne la croisez pas au Ma Nolan’s, vous pouvez toujours la contacter sur sa page!

 

grey line

All images courtesy Isabelle Scapazzoni

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to offer you the best experience online. By continuing to use our website, you agree to the use of cookies.